06 14 45 75 92 Lun - Ven 09:00 - 12:00 Nous contacter

Epices et fruits secs BIO

Mélanges moulus à la commande

Certifié EcoCERT

FR-BIO-01

06 14 45 75 92

de 9h à 18h
Mon compte

Histoire des épices dans le monde (Episode 1)

Au commencement… 2000 av. J.C. // 520 av. J.C.

La découverte et le commerce des épices ont vu des empires grandir et des cités tomber, des grandes puissances se sont succédées mais ils ont permis de souder entre elles des époques de l’histoire de l’homme. Ce commerce a été le point de départ des relations entre les nations et a conduit l’Orient et l’Occident à rester en contact permanent.

Ces routes commerçantes des épices sont restées les artères principales de la communication entre l’Asie et l’Afrique, certaines routes ont été suivies par des caravanes durant des milliers d’années. Le commerce des épices a un charme magique qu’aucun autre commerce ne peut prétendre avoir. Ceci est du à notre imagination et à nos sens, chacun associant d’agréables sensations à ces merveilleux dons de la nature, qui pendant des siècles ont constitués les éléments les plus importants des relations et échanges entre l’est et l’ouest.

Le commerce des épices par les chemins maritimes est récent puisqu’il faut attendre La fin du 15e siècle pour voir les premiers navigateurs passer le Cap de Bonne Espérance au sud de l’Afrique. Bartholomé Diaz aux côté de Vasco de Gama seront ces hommes qui relieront les Indes par cette route.

Avant que les découvertes maritimes prennent l’essor qu’on connait aujourd’hui se sont écoulés des milliers d’années où les caravanes cheminaient, parcourant des distances folles pour rapporter les précieuses marchandises dans les grandes cités des grands empires, Athène, Rome, Byzance,Memphis, Thèbes, Bagdad, le Caire, Samarcande, Alexandrie, Carthage, La Mecque, Berbera, Marseille, Bruges, Londres, Pékin, Kashgar…

Les noms des plus anciennes cités figurent dans les textes de l’Ancien Testament. Il est souvent question des épices dans la Bible, de leur emploi, de la recherche dont elles étaient l’objet. Epices des Indes, myrrhe d’Arabie, Baume de Galéad, étaient transportés jusqu’en Egypte. Pendant le règne de Salomon des épices étaient apportées par la Reine de Saba et Troie rivalisait avec Jérusalem pour leur consommation.

Les chameaux étaient le moyen de transport le plus utilisé par les caravanes a tel point que le roi d’Egypte de la 12e dynastie 19 siècle avant JC, Sésostris 1er, recherchait le moyen de rendre plus simple les importations venant d’Inde par le biais d’un passage entre la mer rouge et le Nil. 1500 ans plus tard en 520 avant JC Darius fils d’Hystape reprit son idée mais cette fois pour rejoindre la Mer Rouge à la mer Méditerranée; le sol de l’Egypte étant plus bas que le niveau de la mer le fit renoncé.

[suite semaine prochaine]

A propose de l’auteur